LE PARCOURS DE L’ARTISTE
L’artiste plasticien Gaëtan Chrétien est né le trente-et-un mars mille neuf cent quatre-vingt-huit à Besançon. Durant l’année deux mille huit, il obtient un Baccalauréat Professionnel en Communication Graphique à Besançon. Parallèlement à ses études de designer graphique, où il s’exerce à concevoir des publicités, il découvre et se perfectionne dans le domaine de la sérigraphie. En deux mille neuf, il s’installe à Bordeaux pour intégrer l’École des Beaux-Arts. Il obtient le Diplôme National d’Arts Plastiques en deux mille douze puis le Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique avec mention en deux mille quatorze. Lors de ces cinq années d’études, il affine et cultive son goût pour la peinture. De nouvelles techniques comme l’écriture, la vidéo et la composition sonore s’intègrent dans ses propositions plastiques.

ARTIST’S COURSE
The plastic artist Gaëtan Chrétien was born on the 31st of March in 1988 in Besançon. He graduated a Bachelor Degree in Graphic Communication in Besançon in 2008. At the same time he was studying for a graphic designer, with whom he developed his skills for advertising and he discovered and perfected himself in the field of screen printing. In 2009, he settled in Bordeaux to integrate the School of Fine Arts. He obtained the National Diploma of Plastic Arts in 2012 then the National Diploma Superior of Expression Plastic with mention in 2014. During these five years of studies, he refined and cultivated his taste for painting. New techniques such as writing, video and sound composition were included in his artistic creations.

INTERSTELLAIRE
En deux mille dix, les premières peintures proposent des représentations cosmiques intitulées « Cosmos ». Cette série de peintures met en avant le souvenir d’ un fils observant les étoiles avec son père ; prenant ainsi conscience qu’ un corps ne représente qu’ un grain de poussière perdu dans un vaste espace.

THE ROOF IS ON FIRE
La série intitulée « J’ai tout brûlé » symbolise la souffrance d’ un être suite à une rupture sentimentale. La poèsie des flammes, d’ une aventure ardente, lèche et se nourrit délicatement de ce que constitue un être tout comme un foyer.

LANDSCAPE
En deux mille onze et deux mille douze, le sujet de sa peinture tend vers des paysages froids et sombres, composés de couleurs rompues et de formes flirtant avec l’ abstraction et l’ onirisme. La catastrophe naturelle s’ expose dans ses paysages ainsi que les stigmates provoqués par l’ être humain.

LES ECHOS DE LA MORT
Durant la réalisation de ces peintures, Gaëtan écrit un recueil de poèmes et de récits intitulé « Les échos de la mort ». Les thèmes abordés sont les rapports entre les êtres et la mort, la vie, l’ amour, les plaisirs simples et l’ acte sexuel.

LOYAUTÉ ÉTERNELLE
Une vidéo intitulée « Loyauté éternelle », est réalisée courant deux mille onze. Le sujet de cette proposition artistique est le manque d’un proche défunt qui intervient dans la vie d’un être.

C PRODUCT PROJECT
Courant deux mille douze, un projet intitulé « Collision Sibyllines » réuni sept performeurs sur un album concept en tirage limité. Le processus de création imposa un univers sonore aux performeurs qui, quant à eux, furent libres de leur performance. Chaque proposition vocale devint une prophétie unique, regroupée sur un même objet.

ZEITGEIST PAINTING
De deux mille treize à deux mille quatorze, la peinture de Gaëtan change formellement et chromatiquement. La technique de sérigraphie réapparaît dans la composition de ses peintures. Le paysage laisse place à des corps humains brouillés, déstructurés, réinventés avec la série intitulée « Zeitgeist Painting ». La démarche étant d’établir de nouveaux canons de beauté à partir du défaut numérique (glitch).

DEAD MEMORIES
L’œuvre « Dead Memories -The Black Wall Of The Magic- », se compose de disques vinyles sérigraphiés de portraits de personnalité du monde de la musique. La démarche étant de détourner l’objet de sa fonction première et de faire le lien entre objet et impression. Par le choix des portraits de musiciens décédés, un lien se crée entre les icônes disparues qui continuent à marquer l’actualité et le support audio, ancêtre du compact disque, qui est un véritable objet intemporel.

TRANSHUMANISME
« Désirs Hybrides » est un essai qui explore le mouvement culturel et intellectuel ; le Transhumanisme. Mouvement où il est question de l’augmentation des capacités physiques et psychiques de l’être humain. L’essai a été écrit durant la dernière année de l’artiste, au sein des Beaux-Arts de Bordeaux. C’est une mise en abîme dans laquelle le réel et la fiction font corps.

SALÒ
En deux mille quatorze l’installation « Salò » naît du film « Salò ou les 120 Journées de Sodome » de Pier Paolo Pasolini. Par cette œuvre, il exécute une démarche de pardon aux persécutés et d’indignation aux persécuteurs. La violence humaine, accentuée par le pouvoir, est au coeur de cette proposition artistique.

TEMPEST
Le livret « Tempest » apparaît d’un désir de proposer une œuvre d’art totale, où se réuniraient des performances lyriques, cinématographiques, théâtrales et orchestrales. L’action se passe dans trois lieux différents mais dans un même laps de temps. Chaque action produite dans un lieu se répercute dans les deux autres.

FIORENZAROMAPOMPEII
Le court-métrage intitulé « FIORENZAROMAPOMPEII » présente le parcours d’une jeune poète qui, par manque d’exaltation, décide de suivre une vision qui l’amène à traverser l’Italie en quête d’inspirations.

CONTEMPORARY DANCE PERFORMANCE
Lors du Festival « La Semaine Surréaliste » à Bordeaux en deux mille quinze, Gaëtan compose six titres pour une performance mélant danse et thêatre. Le projet est un hommage à la poésie de Robert Desnos et Paul Eluard.

LE CINQUIÈME CHANT | 第五の歌
En deux mille quinze, l’œuvre « Le Cinquième Chant | 第五の歌» fut présentée lors de la deuxième édition du festival «La Semaine Surréaliste» à Bordeaux. Cette installation éphémère mettait en avant une légende urbaine, selon laquelle, une Garde de samouraïs nommée « Le Cinquième Chant » protégerait une relique propre à un mouvement artistique: le Surréalisme. La performance « The Closer To The DeathVI », menée par Gaëtan Chrétien et l’artiste japonais Katsu Kanai, clôtura l’exhibition de l’œuvre. Un receuil intitulé « The Closer to The Death », contenant huit poèmes, illustre les péripéties de cette Garde de samouraïs. Chaque poème a été traduit en japonais par Kiyoko Ishikawa, de l’Université des arts et de la culture de Shizuoka.

NASCIMENTO
Par le corps, l’œuvre vidéo « Quadrus », manifeste l’activité des carrières de pierre. L’instabilité de l’activité des carrières de pierre au Portugal est l’élan de cette œuvre. L’extinction d’une telle industrie causerait des difficultés sociales pour les ouvriers et leur famille, voire menacerait l’équilibre de petits villages.

CROIXDBOISCROIXDFER
« Angie White » est un projet d’écriture qui soulève la triste réalité du taux élevé de suicide chez les jeunes gens. Malaise produit par des différences physiques, d’orientation sexuelle, de peine de coeur, de crainte d’échec social, de violences physiques, d’harcèlements ou encore d’incompréhencion du monde, dans lequel la jeunesse ne trouve pas sa place. Un premier jet d’écriture fut publié sous forme d’une courte nouvelle intitulée « Pure ». Un album sonore nommé « Angie White » retranscrit la violence créée par la brutalité des discriminations et par l’acte de suicide.

NWWO
En deux mille quatorze, l’artiste Noémie Keren proposa à Gaëtan de créer une ambiance sonore pour son dispositif nommé « Neo Wisdom Witches Omphalos », qui prend racines et rhizomes dans des champs scientifiques, littéraires, philosophiques, spirituels des plus raisonnables et universitaires aux plus fantasmés et ésotériques. L’enjeu de l’œuvre est d’envisager le réel en regard des problématiques auxquelles tout un chacun doit faire face aujourd’hui : provenance de ce que l’on consomme, statut du vivant, place du végétal, place de l’animal, quelles fins visent les technologies et enfin, comment parvenir à retrouver une confiance en ce qui est, qui nous entoure, qui advient et qui adviendra.

PURIFICATION
Créée à l’occasion de la sixième édition du Festival Récidive, en deux mille quinze, et présentée à la Manufacture Atlantique de Bordeaux, « Purification » est une performance ritualisée, de l’artiste Noémie Keren, qui tente d’engager une réflexion sur notre rapport au sain, à un monde antibactérien et stérilisé. Par la réalisation d’un mandala immaculé à base de lessive en poudre, il s’agit de renouer avec les enjeux symboliques et spirituels que recèlent les gestes quotidiens d’aseptisation. Cette performance de trente minutes invite les spectateurs à pénétrer les arcanes du lessivable, en se laissant absorber par la concentration et la précision que convoquent les gestes de la performeuse. À cheval entre créature mythologique et prêtresse antique, Noémie Keren apparaît petit à petit dans une atmosphère méditative portée par une création sonore de Gaëtan Chrétien. Des ténèbres à la pleine lumière, une expérience du contraste progressive, où l’olfactif se voit sollicité au fil du tracé. Purification, ou le dialogue entre l’archaïque, l’archéologique, le mythologique et le contemporain, le sain et l’aseptisé.

DQLOT x GAËTAN CHRÉTIEN
La marque de petites culottes « Des Qlottées », créée par l’artiste Isabelle Carde à l’effigie des stations de métro Parisienne, a rencontré l’univers visuel et sonore de Gaëtan, en deux mille quinze. Le temps d’un teaser où l’esthétisation d’erreurs numériques fut appliquée afin d’obtenir des artéfacts par corruption de données.

ŦҤӚ.ϾØLʘЯS.φӺ.ŦҤӚ.BIЍΛɌΣ.ΛUЯ
« The colors of the binaire aura » dévoile « l’âme » d’une image numérique. L’œuvre permet de visualiser ce qui reste d’une image après plusieurs traitements et manipulations informatiques avant de disparaitre.

DIGITAL VIEW ON PLEXIGLAS
« Digital view on plexiglas » se focalise sur ce que l’ outil internet permet de voir. À savoir, entre autres, une multitude d’images aux formats, coloris et sujets divers, regroupée sur un seul et même « lieu ». Grâce à tant de matières chevauchées et distantes, non pour autant incompatibles, est-il possible de créer de l’art? Le spectateur n’est plus agueri à contempler des œuvres en galerie mais à visionner des images sur des espaces, qui par leur existence, formulent une sorte d’ art outsider. Comment attirer un oeil si formaté par ces nouvelles formules d’exhibition de l’image dans un lieu d’exposition?

ALPHA TAURI
L’œuvre “Hermanos de Sangre” est une épopée contemporaine inspirée par des découvertes, mythologies grecques et égyptiennes, traditions et croyances de l’homme considérant le taureau et sa représentation. L’œuvre cyclique qu’est “Hermanos de Sangre”, narre l’épopée d’un homme choisi par Alpha Tauri quelques instants avant la mort de la constellation du taureau, afin de surmonter dissemblables péripéties dans la but de faire renaître la constellation.